Barreau complémentaire de liaison RN113-RD40

- Agrandir l'image, .JPG 61Ko (fenêtre modale)
- Agrandir l'image, .JPG 93Ko (fenêtre modale)

Constat

La desserte de la Zone Industrielle depuis le sud ou l’ouest de Nîmes par la RN113 se fait aujourd’hui par un itinéraire de capacité limitée et se trouve souvent surchargé. Cela crée des trafics induits sur les voiries locales et surcharge la RD40 (route de Rouquairol) et la RD640 (avenue Kennedy), perturbant l’accès au CHU.

Les petits chemins vicinaux de la ville de Milhaud subissent quant à eux la pression de circulations importantes d’automobilistes cherchant des itinéraires de substitution au réseau routier principal saturé.

La modernisation de ce secteur avec le projet Porte Ouest de Nîmes est l'occasion de créer un nouvel accès pour désenclaver la zone. Ce constat est partagé par tous les acteurs locaux du territoire. C’est pourquoi une nouvelle connexion depuis le rond-point de la fin de la déviation de la RN113 à Milhaud - côté Nîmes apparaît comme une solution à cette question.

Quel nouvel accès à la Z.I. et à la Porte Ouest depuis la RN113 ?

Sans être partie intégrante du Contournement Ouest de Nîmes, une telle connexion ne pourrait qu’être complémentaire aux fonctionnalités de celui-ci. Les solutions arrêtées pour celui-ci à l’issue de la concertation devront être compatibles avec cette nouvelle infrastructure.à ce stade, aucun projet complémentaire n’a été arrêté. Aucun Maître d’ouvrage ni aucun financement n’ont été définis.

Cependant, les partenaires qui co-financent le projet de contournement Ouest de Nîmes sont attachés au principe d’une réalisation simultanée des études et travaux, de manière à pouvoir réserver les solutions optimales pour les deux infrastructures.

A ce stade, deux options possibles d’organisation de cet accès, options qui ne s’excluent d’ailleurs pas, répondent aux besoins du territoire.

Option 1 : aménagement « sur place »

Depuis le rond-point de la RN113, la liaison utiliserait le passage existant sous l’A9 puis franchirait la voie ferrée par un ouvrage à créer et aboutirait au cœur de la ZI Saint-Cézaire sur l’avenue Joliot Curie, assurant ainsi la continuité jusqu'à la RD40 et au futur échangeur.

 Option 2 : création d’une voie nouvelle

Il s'agit d’une liaison directe entre le rond-point de la RN113 et la RD40, parallèle au contournement Ouest de Nîmes. Cette liaison se connecterait sur l’échangeur avec la RD40 du contournement Ouest de Nîmes. La nouvelle voie passerait sur l’autoroute et la voie ferrée.

 À noter que l'échangeur E2 Sud (solution préférentielle) est plus pertinent vis-à-vis du raccordement de ce barreau au contournement Ouest de Nîmes.

En matière hydraulique, les 2 scénarios franchiront la Pondre et nécessiteront des compensations dues à des remblais
en zone inondable

 

 

 

 

- Agrandir l'image, .JPG 106Ko (fenêtre modale)
- Agrandir l'image, .JPG 19.5Ko (fenêtre modale)